Samedi une météo sympa pour Cherbourg. Une eau à 15°, pas un souffle de vent, et une visibilité acceptable. Royal quoi ! Le matin, direction "le fort central" pour une plongée de mise en route avec quelques exercices (stabilisation, vidage de masque). Roussette_scyliorhinus_stelaris-01YG.jpg
L'après-midi rebelotte mais cette fois-ci à la "Digue", avec des exercices de remontée. Côté explo le matin, il y avait de quoi en prendre plein les mirettes : homard, tourteaux, roussettes, nudibranche... Des fôrets de laminaires à la pleine eau il y en avait pour tous les amoureux de la bio.

Dimanche matin, la météo a changée durant la nuit. Nous sommes vraiment à Cherbourg. Un vent léger souffle et nous apporte un pluie fine. De celle qui s'infiltre partout, mais il en faut plus pour impressionner nos 14 plongeurs.Direction le "fort central" côté grande rade.Homard
Suite des exercices avec une visibilité moins bonne que la veille. Le vent est un peu plus présent et la mer commence à se former. De retour au port il est décidé de maintenir pour ceux qui le souhaitent, la dernière plongée du week-end. Le vent devant tomber les conditions devraient être identique. Mais Cherbourg ne serait pas Cherbourg sans quelques aléas climatique.

Direction cette fois le "fort de Chavagnac". Là si nous devions plonger dans des conditions franchements pourries c'était à ce moment précis de la journée. Visibilité nulle, houle, courants (habituels dans le coin mais quand même)... De quoi se faire quelques suées mais au moins nous n'avons pas eu froid. De retour au port, 3 plongeurs resté à terre ont eu la bonne idée de nous accueillir avec quelques douceurs locales, histoire de finir sur une bonne note un week-end riche en émotions.